Logo Bresil21.tv
Inscription Newsletter Bresil21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Nous avons évoqué le mois dernier trois lignes de défense pour contrer l’approche des moustiques. Aujourd’hui, je vais vous parler de la première qui est, bien entendu, la peau. Sur la peau découverte on applique des répulsifs, qui repoussent les moustiques. Ils détestent ces produits et ne s’en approchent pas.
Les deux questions auxquelles je vais répondre sont d’une part, quel produit acheter  ; et d’autre part, comment l’appliquer.

Pour les produits on ne parlera pas de marques, car il en existe des milliers de par le monde. Mais regardez la composition sur le flacon  ; elle doit y être (et sinon n’achetez pas). Pour ne pas vous compliquer la vie je vais vous indiquer les deux composants actifs que je vous conseille le plus. Repérez donc la composition et cherchez s’il est écrit soit DEET, D-E-E-T, soit icaridine, encore appelée pipéridine, ou encore KBR 3023 selon les pays.
Le DEET est le plus commun. Idéalement une concentration de 50% permet 6 à 8 heures d’utilisation.
L’icaridine est idéale à 25% de concentration. Elle est aussi efficace que le DEET, et plus agréable sur la peau. C’est mon premier choix, mais elle est moins répandue que le DEET.

Pour ces produits, pour tous les répulsifs d’ailleurs quels qu’ils soient, la concentration détermine la durée d’efficacité. Vous trouverez souvent des concentrations plus faibles  ; donc ce qu’il faudra faire, c’est simplement de les renouveler plus souvent.
L’efficacité est bien sûr diminuée, voire anéantie, si vous suez beaucoup, ou si vous vous baignez. En ce cas, il vous faudra renouveler l’application de produit.
Attention  : ces produits sont des solvants des plastiques  : ne prenez pas le risque de les faire couler sur vos lunettes ou au fond de votre sac à main où traîne votre fétiche.

Vous avez maintenant le produit  ; comment l’utiliser  ? Deux choses essentielles à savoir  : d’abord, il faut en appliquer suffisamment et bien le répartir. Moins vous en mettez, moins l’efficacité durera. Il ne suffit pas de faire un pschitt ou deux, le produit n’est pas efficace au-delà de quelques centimètres. Donc bien répartir assez de produits sur les surfaces découvertes.

La deuxième chose à savoir est qu’il ne faut pas épargner le visage, tout en faisant attention à ne pas toucher les muqueuses sous peine de désagréables brûlures. Donc le mieux est de mettre le produit sur les mains et de le passer sur les endroits où l’on risque d’être piqué.
Petit truc : si vous devez appliquer aussi une crème solaire, faites-le 20 mn avant d’appliquer le répulsif.

Enfin je ne peux tout vous dire ici. Juste quelques points  : ne renouvelez pas les applications plus de trois fois par jour, pour les enfants utilisez moins de produits, des concentrations plus faibles, et lisez bien les instructions portées sur les flacons.
Maintenant, essayez d’approcher votre main couverte de répulsif d’un moustique, vous verrez à quel point il apprécie.
Comme les autres produits de santé en voyage, vous pouvez vous procurer les répulsifs sur le site smivs.com. VS pour «  voyage et santé  » comme déjà évoqué.
http://smivs.com


Contenu de la vidéo : Nous avons évoqué le mois dernier trois lignes de défense pour contrer l’approche des moustiques. Aujourd’hui, je vais vous parler de la première qui est, bien entendu, la peau. Sur la peau découverte on applique des répulsifs, qui repoussent les moustiques. Ils détestent ces produits et ne s’en approchent pas.
Les deux questions auxquelles je vais répondre sont d’une part, quel produit acheter  ; et d’autre part, comment l’appliquer.

Pour les produits on ne parlera pas de marques, car il en existe des milliers de par le monde. Mais regardez la composition sur le flacon  ; elle doit y être (et sinon n’achetez pas). Pour ne pas vous compliquer la vie je vais vous indiquer les deux composants actifs que je vous conseille le plus.
Repérez donc la composition et cherchez s’il est écrit soit DEET, D-E-E-T, soit icaridine, encore appelée pipéridine, ou encore KBR 3023 selon les pays.
Le DEET est le plus commun. Idéalement une concentration de 50% permet 6 à 8 heures d’utilisation.
L’icaridine est idéale à 25% de concentration. Elle est aussi efficace que le DEET, et plus agréable sur la peau. C’est mon premier choix, mais elle est moins répandue que le DEET.

Pour ces produits, pour tous les répulsifs d’ailleurs quels qu’ils soient, la concentration détermine la durée d’efficacité. Vous trouverez souvent des concentrations plus faibles  ; donc ce qu’il faudra faire, c’est simplement de les renouveler plus souvent.
L’efficacité est bien sûr diminuée, voire anéantie, si vous suez beaucoup, ou si vous vous baignez. En ce cas, il vous faudra renouveler l’application de produit.
Attention  : ces produits sont des solvants des plastiques  : ne prenez pas le risque de les faire couler sur vos lunettes ou au fond de votre sac à main où traîne votre fétiche.

Vous avez maintenant le produit  ; comment l’utiliser  ? Deux choses essentielles à savoir  : d’abord, il faut en appliquer suffisamment et bien le répartir. Moins vous en mettez, moins l’efficacité durera. Il ne suffit pas de faire un pschitt ou deux, le produit n’est pas efficace au-delà de quelques centimètres. Donc bien répartir assez de produits sur les surfaces découvertes.

La deuxième chose à savoir est qu’il ne faut pas épargner le visage, tout en faisant attention à ne pas toucher les muqueuses sous peine de désagréables brûlures. Donc le mieux est de mettre le produit sur les mains et de le passer sur les endroits où l’on risque d’être piqué.
Petit truc  : si vous devez appliquer aussi une crème solaire, faites-le 20 mn avant d’appliquer le répulsif.

Enfin je ne peux tout vous dire ici. Juste quelques points  : ne renouvelez pas les applications plus de trois fois par jour, pour les enfants utilisez moins de produits, des concentrations plus faibles, et lisez bien les instructions portées sur les flacons.
Maintenant, essayez d’approcher votre main couverte de répulsif d’un moustique, vous verrez à quel point il apprécie.
Comme les autres produits de santé en voyage, vous pouvez vous procurer les répulsifs sur le site smivs.com. VS pour «  voyage et santé  » comme déjà évoqué.
http://smivs.com

Mots clés liés : moustiques, répulsifs, peau, défense, DEET, D-E-E-T, icaridine, pipéridine, KBR 3023, meilleur produit anti-moustiques

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Bresil21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Bresil21.tv