Logo Bresil21.tv
Inscription Newsletter Bresil21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Retrouvez le billet d'humeur de Charles Henry CHENUT Avocat associé, Cabinet CHENUT OLIVEIRA SANTIAGO, Conseiller du commerce extérieur de la France

Au sommaire : Et voilà le Brésil qui part en fumée …

Et voilà le Brésil qui part en fumée …
L’incendie spectaculaire du Musée national de Rio vient de faire disparaitre 20 millions de pièces d’une valeur inestimable.
C’étaient les collections les plus importantes d’Amérique latine : le plus ancien squelette de dinosaure du sous-continent : en cendre / le plus vieil homo sapiens d’Amérique du sud : disparu. Sans compter les fabuleuses momies égyptiennes et les somptueuses fresques gréco-romaines : carbonisées !
C’est 200 ans d’histoire du Brésil qui viennent de disparaître et des témoignages irremplaçables de l’humanité.
« Nous sommes en train de perdre notre passé et de sacrifier notre avenir » scandent les milliers de manifestants qui se sont réunis le lendemain de la catastrophe, pour désapprouver l’abandon par les politiques brésiliens de la question culturelle. Car c’est bien là le drame !
Les gouvernements successifs au Brésil ont largement négligé la culture, la science et la recherche – depuis maintenant des années. « La tragédie aurait pu être évitée » commente sans ironie le Ministre de la culture ! Mais le budget de ce Musée d’exception a été divisé par 2 en 5 ans … Alors ?
Alors, les intérêts sont malheureusement ailleurs : le coût de la rénovation du stade voisin de Maracana aurait suffi à entretenir le musée pendant 2.400 ans !
Seuls 2 des 13 programmes des candidats aujourd’hui à la présidentielle évoquent rapidement la préservation du patrimoine culturel et historique du pays.
La culture est pourtant au cœur de l’éducation. C’est le socle de ce nouveau Brésil que nous appelons tous de nos vœux.
Il est des priorités dont on ne saurait se détourner. La culture, la recherche et la science demeurent les fondamentaux de toute nation qui se projette dans un avenir même immédiat. Cette conscience doit aussi être politique.

Contenu de la vidéo : Au sommaire : Et voilà le Brésil qui part en fumée …



Et voilà le Brésil qui part en fumée …
L’incendie spectaculaire du Musée national de Rio vient de faire disparaitre 20 millions de pièces d’une valeur inestimable.
C’étaient les collections les plus importantes d’Amérique latine : le plus ancien squelette de dinosaure du sous-continent : en cendre / le plus vieil homo sapiens d’Amérique du sud : disparu.
Sans compter les fabuleuses momies égyptiennes et les somptueuses fresques gréco-romaines : carbonisées !
C’est 200 ans d’histoire du Brésil qui viennent de disparaître et des témoignages irremplaçables de l’humanité.
« Nous sommes en train de perdre notre passé et de sacrifier notre avenir » scandent les milliers de manifestants qui se sont réunis le lendemain de la catastrophe, pour désapprouver l’abandon par les politiques brésiliens de la question culturelle.
Car c’est bien là le drame !
Les gouvernements successifs au Brésil ont largement négligé la culture, la science et la recherche – depuis maintenant des années. « La tragédie aurait pu être évitée » commente sans ironie le Ministre de la culture ! Mais le budget de ce Musée d’exception a été divisé par 2 en 5 ans … Alors ?
Alors, les intérêts sont malheureusement ailleurs : le coût de la rénovation du stade voisin de Maracana aurait suffi à entretenir le musée pendant 2.400 ans !!
Seuls 2 des 13 programmes des candidats aujourd’hui à la présidentielle évoquent rapidement la préservation du patrimoine culturel et historique du pays.
La culture est pourtant au cœur de l’éducation. C’est le socle de ce nouveau Brésil que nous appelons tous de nos vœux.
Il est des priorités dont on ne saurait se détourner. La culture, la recherche et la science demeurent les fondamentaux de toute nation qui se projette dans un avenir même immédiat. Cette conscience doit aussi être politique.

Mots clés liés : Brésil, Rio de Janeiro, musée, incendie, dinausaure , momies, fresques, Charles-Henry Chenut, Economie, Agroalimentaire, Automobile, Croissance, Investissement étranger,

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Bresil21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Bresil21.tv