Logo Bresil21.tv
Inscription Newsletter Bresil21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Pour ses premiers Mondiaux seniors, Camille Prigent rêve d’or. En attendant les JO de Paris 2024, la jeune femme de 20 ans originaire de Rennes et toute nouvelle championne du monde des -23 ans de slalom en canoë-kayak, s’est envolée pour le Brésil où se déroule le championnat du Monde slalom senior du 25 septembre au 30 septembre. Camille Prigent a dédié sa vie à la navigation, comme l’indique le journal Télégramme qui lui consacre un portrait. Et ce n’est pas la première fois qu’elle se rend au Brésil. C'est bien à Rio 2016, qu'elle dit avoir eu un déclic : « Quand je suis rentrée à Rennes, je n'avais qu'une seule envie : m'entraîner dur pour y retourner. En tant qu'athlète et pas bénévole... ». Invitée à la course d'ouverture des JO 2016, elle avait eu ensuite envie de poursuivre pour viser un avenir olympique. « En fait, résume-t-elle, chaque grand événement me remotive : les JO de Londres auxquels j'avais assisté en tant que spectatrice, ma première course internationale à Mikulas (Slovaquie) en 2013. {…} Et puis Rio, participer à la course de démonstration, c'était grandiose... ».

Contenu de la vidéo : Pour ses premiers Mondiaux seniors, Camille Prigent rêve d’or. En attendant les JO de Paris 2024, la jeune femme de 20 ans originaire de Rennes et toute nouvelle championne du monde des -23 ans de slalom en canoë-kayak, s’est envolée pour le Brésil où se déroule le championnat du Monde slalom senior du 25 septembre au 30 septembre. Camille Prigent a dédié sa vie à la navigation, comme l’indique le journal Télégramme qui lui consacre un portrait. Et ce n’est pas la première fois qu’elle se rend au Brésil. C'est bien à Rio 2016, qu'elle dit avoir eu un déclic : « Quand je suis rentrée à Rennes, je n'avais qu'une seule envie : m'entraîner dur pour y retourner. En tant qu'athlète et pas bénévole... ». Invitée à la course d'ouverture des JO 2016, elle avait eu ensuite envie de poursuivre pour viser un avenir olympique. « En fait, résume-t-elle, chaque grand événement me remotive : les JO de Londres auxquels j'avais assisté en tant que spectatrice, ma première course internationale à Mikulas (Slovaquie) en 2013. {…} Et puis Rio, participer à la course de démonstration, c'était grandiose... ».

Mots clés liés : Mondiaux seniors, Camille Prigent, championnat du Monde slalom senior, Brésil, JO de Londres, Slovaquie, Rio, canoë-kayak

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Bresil21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Bresil21.tv