Logo Bresil21.tv
Inscription Newsletter Bresil21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

L’agence d’architecture Triptyque a gagné son pari. Quinze ans après son installation à Sao Paulo, Triptyque compte plus de 60 employés. Le Monde consacre un reportage à cette agence qui a imposé sa « French touch » au Brésil, avec des projets réintégrant la nature dans la cité bétonnée, indique le journal. Le Monde revient sur l’histoire de ces quatre jeunes architectes diplômés de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine. La Brésilienne Carolina Bueno et les Français Guillaume Sibaud, Olivier Raffaëlli et Grégory Bousquet s’installent à Rio de Janeiro en 2000 avant de partir en 2002, pour Sao Paulo. Ils remportent le concours pour la rénovation du Musée national d’histoire de Rio, ce qui leur donnent des ailes pour fonder leur agence, Triptyque. Après quelques débuts difficiles, le bilan est très positif. Le Monde indique que dans le quartier branché de Vila Madalena, on s’arrête devant l’immeuble Harmonia 57, construit dans une zone inondable, où l’eau récupérée arrose les murs végétaux. Ce n’est là qu’un exemple des projets de cette agence préoccupée et concernée par l’environnement.

Contenu de la vidéo : L’agence d’architecture Triptyque a gagné son pari. Quinze ans après son installation à Sao Paulo, Triptyque compte plus de 60 employés. Le Monde consacre un reportage à cette agence qui a imposé sa « French touch » au Brésil, avec des projets réintégrant la nature dans la cité bétonnée, indique le journal. Le Monde revient sur l’histoire de ces quatre jeunes architectes diplômés de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine. La Brésilienne Carolina Bueno et les Français Guillaume Sibaud, Olivier Raffaëlli et Grégory Bousquet s’installent à Rio de Janeiro en 2000 avant de partir en 2002, pour Sao Paulo. Ils remportent le concours pour la rénovation du Musée national d’histoire de Rio, ce qui leur donnent des ailes pour fonder leur agence, Triptyque. Après quelques débuts difficiles, le bilan est très positif. Le Monde indique que dans le quartier branché de Vila Madalena, on s’arrête devant l’immeuble Harmonia 57, construit dans une zone inondable, où l’eau récupérée arrose les murs végétaux. Ce n’est là qu’un exemple des projets de cette agence préoccupée et concernée par l’environnement.

Mots clés liés : Brésilienne, Triptyque, environnement, architecture, French touch, Sao Paulo, Musée national d’histoire de Rio, cité bétonnée, nature

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Bresil21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Bresil21.tv