Logo Bresil21.tv
Inscription Newsletter Bresil21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

A l'alliance français de Botafogo et jusqu'au 25 mars, vous trouverez une expo photo sur un carnaval de Rio : celui des Bate-Bolas.

Un carnaval dont on situe les origines dans les quartiers périphériques de Rio, où l'on trouvait des abattoirs de viande. Les Bate-Bolas, comme leur nom l'indique en portugais, utilisaient des frondes faîtes avec des vessie de boeuf ou de porc pour battre violemment le sol, faisant peur à celui qui serait resté discret. Les temps changent, aujourd'hui les Bate-Bolas sont en plastique. La tradition a été importé au Brésil par les Portugais puisqu'elle s'est inspirée des clowns, nés en Europe. Il reste donc parfois méconnu… des brésiliens eux-mêmes.

Celui qui signe cette exposition, c'est Vincent Rosenblatt, un photographe français qui vit à Rio. Depuis maintenant près de 10 ans, il parcourt les scènes underground des bailes funk et documente cette culture majeure des favelas de Rio. Il exposa notamment à la Maison Européenne de la Photographie à Paris, en 2011. C'est un ami DJ, également membre d'un groupe de Bate-Bolas, qui lui fait découvrir son carnaval.


Contenu de la vidéo : A l'alliance français de Botafogo et jusqu'au 25 mars, vous trouverez une expo photo sur un carnaval de Rio : celui des Bate-Bolas.

Un carnaval dont on situe les origines dans les quartiers périphériques de Rio, où l'on trouvait des abattoirs de viande. Les Bate-Bolas, comme leur nom l'indique en portugais, utilisaient des frondes faîtes avec des vessie de boeuf ou de porc pour battre violemment le sol, faisant peur à celui qui serait resté discret. Les temps changent, aujourd'hui les Bate-Bolas sont en plastique. La tradition a été importé au Brésil par les Portugais puisqu'elle s'est inspirée des clowns, nés en Europe. Il reste donc parfois méconnu… des brésiliens eux-mêmes.

Celui qui signe cette exposition, c'est Vincent Rosenblatt, un photographe français qui vit à Rio. Depuis maintenant près de 10 ans, il parcourt les scènes underground des bailes funk et documente cette culture majeure des favelas de Rio. Il exposa notamment à la Maison Européenne de la Photographie à Paris, en 2011. C'est un ami DJ, également membre d'un groupe de Bate-Bolas, qui lui fait découvrir son carnaval.

Mots clés liés : Bate-Bola, Clovis, carnaval secret, Carnaval de Rio, 2015, exposition photo, Vincent Rosenblatt, tradition, bailes punk, favelas, alliance française, Rio de Janeiro, Brésil, Brésil21.tv

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Bresil21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Bresil21.tv