Logo Bresil21.tv
Inscription Newsletter Bresil21.tv
Reseaux Sociaux

Logo TV5 Monde.

http://manuelpratiqueinternational.com

www.francemonde21.tv

Evènements à ne pas manquer au Brésil à partir du 26 juillet 2019
Au Ciné le Corbusier à l’Ambassade de France à Brasilia, le mercredi 31 juillet à 19h, vous pourrez voir « Les bonnes intentions » réalisé par Gilles Legrand avec Agnès Jaoui, Alban Ivanov, Tim Seyfi. Une quinquagénaire surinvestie dans l'humanitaire est mise en concurrence dans le centre social où elle travaille. Elle va alors embarquer ses élèves en cours d'alphabétisation, avec l'aide d'un moniteur passablement foireux, sur le hasardeux chemin du code de la route.
Plus d’informations, rendez-vous dans la rubrique Divertissements de Bigplanete.com

Du 30 août au 1er septembre, le festival Baroque in Rio occupera des lieux historiques de Rio de Janeiro pour représenter des œuvres de Bach, Marais et Rameau avec des spectacles des meilleurs musiciens français et brésiliens. Le festival Baroque in Rio renouvelle cet échange entre la France et le Brésil dans le domaine de la musique baroque et son répertoire créatif durant la période de la Mission artistique française. Le festival est une initiative de l’ambassade de France en partenariat avec l’Institut français du Brésil et la Sala Cecília Meireles.
Plus d’informations, rendez-vous dans la rubrique Divertissements de Bigplanete.com

Brésil21.tv vous souhaite de bonnes vacances et vous donne rendez-vous à la rentrée de septembre.

Evènements à ne pas manquer au Brésil à partir du 26 juillet 2019
 
Billet d’humeur France / Brésil de juillet 2019
Retrouvez le billet d'humeur de Charles Henry CHENUT Avocat associé, Cabinet CHENUT OLIVEIRA SANTIAGO, Conseiller du commerce extérieur de la France

Au sommaire : « Union européenne-Mercosur : un accord de désaccords ! »

Le 28 juin dernier … coup de tonnerre dans un ciel clair ! Nous ne l’attendions plus depuis 20 ans et pourtant l’Union européenne est venue signer un accord commercial avec le Mercosur.
A l’euphorie immédiate, saluant un texte historique, ont très vite succédé inquiétudes, incompréhensions et incriminations … et des deux côtés des signataires !
Le libre échange qui est ici brandi suit un impératif économique. Rien de politique. C’est du moins ce qui nous est « vendu ». La Commission européenne, prenant les devants de l’actuelle bronca, nous rappelle qu’avec les nouvelles règles, les entreprises vont économiser 4 milliards d’euro de frais de douane.
Mais alors, pourquoi est ce un si mauvais accord ?
Du côté européen, les producteurs de sucre et les éleveurs de bovins – notamment - se plaignent et juste titre d’une rupture d’égalité de traitement et d’une concurrence déloyale. Pourquoi eux seraient soumis à des règles drastiques de production alors que leurs homologues latino-américains et surtout brésiliens auraient les mains libres d’utiliser, par exemple, des pesticides toxiques ou des antibiotiques pour animaux. Distorsion du marché conclut on !
Les lobbyistes latino-américains de leur côté, avec les brésiliens pour porte-voix, sont aussi vent débout contre cet accord … L’article 14 du texte prévoit un principe de précaution qui permet à chaque Etat de barrer l’achat de produits qui ne respectent pas les règles environnementales ou sanitaires, voire même du droit du travail. Les latino-américains ne sont pas dupes et craignent fortement pour leurs exportations … qui mieux qu’eux connaissent leurs méthodes de production !
Politiquement, rien n’est fait non plus : cet accord ultra controversé doit maintenant être adopté à la majorité du Parlement européen. Les partis écologistes sont déjà en campagne pour un vote contre. Chaque Etat doit accueillir ensuite favorablement ce texte. Or, la porte-parole du gouvernement français vient de déclarer que « la France n’est pas prête pour l’instant à ratifier » … Le Président du Brésil devant respecter ses engagements sur l’environnement !
Historique cet accord ? Oui, dans la cacophonie et le désaccord. « On ne s’attaque pas au défi climatique en refusant de faire du commerce », déclare la commissaire européenne chargée des négociations. Mais l’un n’est pas exclusif de l’autre. Tout est aujourd’hui intimement lié … et la précipitation n’est pas ici la meilleure des précautions.

Billet d’humeur France / Brésil de juillet 2019
Magazine des Français de l'Etranger N°78 de juillet 2019
Bonjour et Bienvenue dans le magazine des Français de l’Etranger de juillet 2019. Au sommaire ce mois-ci : la dématérialisation de l’état civil va faire ses débuts avec les Français de l’étranger, modifications de la prise en charge CFE des soins effectués à l’étranger, naissance de l’Autorité européenne du travail, tout savoir pour Conduire à l’étranger sans problème, et enfin une nouvelle assurance spécialement dédiée aux étudiants ou aux stagiaires.

Comme chaque mois, nous débutons ce rendez-vous avec un édito signé par Charles Henry Chenut, Avocat des Français de l’Etranger. Au programme la Dématérialisation des actes d’Etat civil dont les Français de l’étranger vont être les premiers à bénéficier :
« Cà y est … enfin ! Les actes d’Etat civil vont être dématérialisés pour nous, les Français de l’étranger. L’ordonnance qui encadre cette initiative, que nous attendions tous, a été présentée au Conseil des Ministres le 10 juillet dernier.
L’idée : créer un registre électronique de l’Etat civil, dont les actes – dématérialisés - auraient la même valeur juridique que les versions papiers authentiques. Ce registre permettra de conserver de façon pérenne et sécurisée tous les actes ! Les copies intégrales ou les extraits d’actes seront aussi délivrés sur support électronique.
L’ordonnance prévoit également une possibilité de téléservice pour les déclarations de naissance, les décès et les transcriptions ou les établissements d’actes d’Etat civil.
Cette expérimentation – à laquelle nous sommes dorénavant soumis - vise à simplifier les procédures, améliorer le service public en le rendant moins onéreux et d’avantage de proximité. L’objectif est également de réduire considérablement les délais d’attente. Une autre conséquence est de diminuer les dépenses budgétaires de l’Etat dont nous sommes les premières victimes… Le Ministère des affaires étrangères est dépositaire de l’expérimentation. L’ordonnance entrera en vigueur le lendemain de sa publication et sera applicable aux demandes administratives en cours. Tout est fin prêt. Dans 3 ans, une évaluation du dispositif sera faite et permettra de savoir si l’on passe au tout numérique, de façon définitive.
C’est pour nous, Français de l’étranger, une avancée absolument considérable que nous appelions de nos vœux depuis des années.
La persistance et l’obstination ont parfois leur vertu…”

Les assurés volontaires à la CFE seront intéressés par deux arrêtés publiés au JO du 3 juillet puisqu’il s’agit de modifications de la prise en charge de leurs soins effectués à l’étranger. Ainsi les soins dispensés à l'étranger non prévus par le décret nécessitent un accord préalable de la CFE avant une éventuelle prise en charge. Quant aux remboursements, ils seront calculés sur la base des dépenses réellement engagées par l’assurée, dans la limite d’un taux de prise en charge ou d’un forfait, déterminé par pays en référence aux tarifs appliqués en France pour des soins similaires. Et sinon le montant de la cotisation forfaitaire à l’assurance maladie-maternité des assurés volontaires à l’étranger, sera calculé désormais sur la base de l’âge de la personne la plus âgée de la famille.

Alors que plus de 17 millions d’Européens vivent ou travaillent actuellement dans un autre État membre que leur État d’origine, le 31 juillet prochain une instance nommée Autorité européenne du travail créée tout spécialement pour aider les personnes, les entreprises et les administrations nationales à “bénéficier des opportunités créées par la libre circulation des personnes”, verra le jour à Bratislava, en Slovaquie. L’AEL atteindra sa vitesse de croisière d’ici quatre ans, espérons que celle-ci pourra assister dans leurs multiples problématiques de « détachement » les Gestionnaires de Mobilité Internationale.

En cette veille de grandes vacances, nombreux sont ceux qui vont partir à l’étranger pour un court ou long séjour dans le cas d’une expatriation…et nombreux sont ceux qui devront conduire. Alors le mieux afin de vérifier que vous êtes en conformité avec la loi. Pour ce faire, une seule adresse celle du dossier « Conduire à l’étranger » sur service-public.fr. En fonction de votre profil de conducteur (pays d’obtention du permis de conduire + pays dans lequel vous allez voyager) vous disposerez de toutes les informations nécessaires. Notez tout de même que dans le cas où un permis de conduire international serait demandé, vous devez prévoir 4 à 5 semaines de délai. Vous allez partir faire vos études, suivre un stage à l’étranger et resterez sur place moins d’un an ? Profitez de cette nouvelle offre proposée par April Care International. Baptisée « MyStudies Cover », cette assurance qui démarre à partir de 36€ par mois, est conforme aux normes des plus grandes universités internationales, et inclue des garanties "frais de santé au 1er euro", en complément CEAM (Carte Européenne d'Assurance Maladie) ou en complément CFE (Caisse des Français de l'Etranger), assistance rapatriement, responsabilité civile vie privée, assurance bagages et individuelle accident. Pour en savoir plus sur le sujet rendez-vous sur fr.april-international.com

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain.

Magazine des Français de l
 
Alphatrad
Découvrez le spécialiste de la traduction et de l'interprétariat... Avec un réseau de plus de 1500 traducteurs professionnels dans le monde entier, ALPHATRAD est aujourd'hui un des leaders européens de la traduction destinée aux entreprises.

Pour en savoir plus : http://www.alphatrad.com
Alphatrad
What’s up in Paris : Juillet 2019 (Version Française)
Bienvenue dans le magazine « What’s up in Paris » du mois de juillet 2019.
Mensuel, il est dédié à tout ce qu’il faut vivre, voir, écouter, et faire à Paris !

Alors restez avec nous et découvrez grâce à « What’s up in Paris » une sélection des incontournables du mois de juillet 2019 !

Vivre
Rien de tel, avec les beaux jours, que de se balader dans les rues de Paris. Jusqu’à la mi-juillet, les badauds auront l’occasion de se promener dans le quartier du Village Royal, sous les quelques 800 parapluies colorés de l’installation éphémère mondialement connue "Umbrella Sky Project", de l’artiste portugaise Patricia Cunha. De quoi profiter d’un peu de fraîcheur dans la capitale ensoleillée. A noter : une autre installation, baptisée Bubble Sky, de la même artiste est à voir dans la Cour St Emilion à Bercy Village, jusqu’au 31 août. L’objet de prédilection, également multicolore ? le ballon.

Dimanche 7 juillet, le Carnaval Tropical de Paris revient pour sa 18e édition, sur les Champs Elysées. Au total, plus de 2 000 carnavaliers et près d'une trentaine de groupes, venus de Paris, des 4 coins d'Ile-de-France, des Outre Mer et de l’étranger défileront au rythme des musiques tropicales et feront découvrir les danses traditionnelles des Antilles et de l’étranger, telles que la biguine, la mazurka ou le piké djouk . Créativité et bonne humeur seront de la partie !
Rens. : www.carnavaltropicaldeparis.fr

La plus belle avenue du monde sera décidément très habitée le 7 juillet… Un dimanche au Cinéma est de retour pour une séance du 7e Art en plein air, aux pieds de l'Arc de Triomphe. Parmi les 3 films proposés à un vote des parisiens ? « Les Demoiselles de Rochefort », de Jacques Demy (1967), « L’Homme de Rio », de Philippe de Broca (1964) ou encore « OSS 117 : Le Caire Nid D’espions », de Michel Hazanavicius (2006).
Rens. : www.paris.fr/dimanchecinema

Voir :
Dépêchez-vous ! Vous avez jusqu’au 21 juillet pour visiter la passionnante exposition de la BNF François Mitterrand, intitulée « Le Monde en sphère ». Plus de 200 objets exceptionnels sont réunis, avec des globes terrestres, célestes, des mappemondes, des astrolabes millénaires et des traités manuscrits réalisés dès l’Antiquité. A noter : grâce à des prêts exceptionnels, la BNF présente le premier globe céleste connu de l'histoire, en argent, datant de 200 avant notre ère et mesurant seulement 6,4 cm de diamètre, ainsi que les majestueux globes de Coronelli.
Rens. et réservation : www.bnf.fr

Jusqu’au 30 septembre, le musée du Louvre consacre une exposition à la collection Mariette du 27 juin au 30 septembre 2019. L’occasion de se pencher plus en avant sur l’art du dessin italien et de ses grands maîtres. Parmi eux, le collectionneur Pierre-Jean Mariette, admis comme "associé libre" à l'Académie royale de peinture et de sculpture, a conservé des œuvres d’artistes renommés tels que Raphaël, Michel-Ange, Véronèse, Guerchin, Le Titien, ou encore Carrache. Leurs feuillets sont exposés au Louvre pour le plus grand bonheur de tous.
Rens. : www.louvre.fr

Jusqu’au 29 juillet, le Centre Pompidou propose une rétrospective inédite autour de l'oeuvre de l'artiste photographe Dora Maar du 5 juin au 29 juillet 2019. L’occasion de découvrir les différentes facettes de la muse de Picasso, de son activité surréaliste à son travail pour la mode et le portrait. L'exposition, menée en collaboration avec le J. Paul Getty Museum de Los Angeles et la Tate Modern de Londres, explore également l'engagement politique et social de la photographe, à travers "le reportage", ainsi qu'avec "son compagnonnage auprès de la troupe d'agit-prop du groupe Octobre".
Rens. : www.centrepompidou.fr

Ecouter :
Envie d’écouter Orelsan, Ben Harper & The Innocent Criminals, ou encore The Strokes ? Foncez au mythique festival Lollapalooza, qui se tiendra à l’Hippodrome de Longchamp les samedi 20 et dimanche 21 juillet 2019. Considéré comme le plus grand festival du monde, réunissant 120 000 spectateurs par jour à Chicago chaque été, le Lollapalooza est né aux Etats-Unis au début des années 90. Il a lieu en France depuis 2017.
Réservations : www.lollaparis.com

Les 13 et 14 juillet, un autre célèbre festival, né à Brooklyn, prend ses quartiers à La Seine Musicale de Boulogne-Billancourt. Cette année, Afropunk accueillera Solange, Raphael Saadiq, Janelle Monaé, ou encore Masego. Comme l’an dernier, un espace associatif mais aussi des créateurs venus des quatre coins du monde, prolongeront l’expérience.
Toute la programmation : www.afropunk.com

Comme tous les ans, la Fête Nationale donnera lieu le 14 juillet à un magnifique feu d’artifice au Champ-de-Mars. A cette occasion, l’Orchestre national de France et le Chœur et la Maîtrise de Radio France organisent un grand concert symphonique et gratuit au pied de la Tour Eiffel avec les plus grands artistes internationaux, dès 21h15.
Venez nombreux !

Faire :
Envie de partir à l'aventure au fonds des océans aux commandes de son propre sous-marin ? Allez chez The Escape Lab, situé dans le 2e arrondissement, pour découvrir Echo Squad, une aventure entre escape game et jeu vidéo, dans un décor plus vrai que nature ! Attention cependant… L’expérience requiert de ses participants coordination, manipulation du matériel et réflexion afin de mener la mission à bien. Entre capitaine, pilote, artilleur, mécano, sonar, chacun aura un poste déterminé.
Rens. : www.escapelab.fr

Pour les fans de frissons à la nuit tombée, le Sherwood Parc, propose le 13 juillet prochain un parcours d’accrobranche en nocturne. Munis de lampes frontales et de tout votre courage, vous aurez tout le loisir de vous aventurer dans la pénombre et le crissement des feuilles, entre 21h et 1h du matin. Le tout encadré par une équipe de professionnels afin d’assurer la sécurité de chacun.
Réservations : www.sherwoodparc.com

Qui dit mois de juillet, dit Tour de France. Pour célébrer la fin de la célèbre course, rendez-vous le dimanche 28 juillet 2019 pour une randonnée à vélo sur les Champs Elysées, quelques heures seulement avant le passage des coureurs. L’événement est organisé à l’occasion des 100 ans du Maillot Jaune, de 13h30 à 15h30, sur un circuit de 7 kilomètres, entre l'Avenue Foch et le Tunnel de l'Avenue du Général Lemonnier.
Inscription : www.letour.fr

Merci de nous avoir suivi et rendez-vous le mois prochain !

What’s up in Paris : Juillet 2019 (Version Française)
 
Magazine Alerte Export du 20 juin 2019
Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export du mois de juin 2019. Au sommaire, les résultats du baromètre annuel de la BPCE /Pramex, l'importance de la traduction et son impact au niveau du marketing, Le rôle du notaire à l’international, le Brexit sans peine…à découvrir avec le Club des exportateurs.

Banque Populaire et Pramex viennent de publier les résultats 2019 du Baromètre dédié à l'implantation internationale des PME, ETI et start-ups françaises. Ecoutons Bertrand Magnin et découvrons les grands enseignements de cette enquête….

Comme chaque mois, profitez des conseils de Frederic Ibanez, fondateur de Alphatrad, société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Le sujet de ce mois-ci : De l'importance de la traduction et de son impact au niveau du marketing.

Le rôle du Notaire est notamment certes très important quand on parle d’expatriation, mais pas que…en effet sa capacité a délivre des actes authentiques peut-être tés utile dans le cadre du commerce international…on l’écoute tout de suite nous expliquer pourquoi.

A noter sur vos agendas : le 1er juillet participez avec le Club des Exportateurs à un colloque baptisé « Le Brexit sans peine ». Au programme de cette journée, expertises et témoignages de chefs d’entreprises, et un invité spécial : Paul TAYLOR – Deputy Director, Department for International Trade, British Embassy in Paris…une occasion pour notamment découvrir la perspective officielle du Gouvernement britannique Pour vous inscrire – contact : kdeobaldia@vocem.fr

Merci de nous avoir suivi et rendez-vous le mois prochain.

Magazine Alerte Export du 20 juin 2019
Magazine de l'impatriation n°59 du 31 mai 2019
Bonjour et Bienvenue dans ce magazine impatriation du mois de mai 2019. Au sommaire ce mois-ci : l’Attractivité de la France avec un grand A qu’elle concerne celle exercée sur les touristes, les investisseurs, les travailleurs diplômés ou encore les étudiants ; et enfin une information importante si vos fonctions vous amènent à gérer des salariés détachés.
Malgré l’impact négatif des gilets jaunes, la France bat un nouveau record de fréquentation en 2018. Ainsi avec près de 90 millions de visiteurs majoritairement Européens, elle augmente de 3% par rapport à 2017. Ces touristes ont généré un chiffre d’affaires de plus de 52 milliards € d’euros soit une augmentation de 5% au regard de l’an passé. Le tourisme d’affaires quant à lui se porte également très bien dans l’hexagone puisque selon le classement par villes de l'International Congress and Convention Association, Paris redevient 1ère ville d’accueil avec 212 congrès, devant Vienne (172), Madrid (165) et Barcelone (163)".
Encore une bonne nouvelle pour la France qui pour la première fois intègre le top 5 des pays les plus attractifs en terme d’investissements pour le cabinet A.T. Kearney. Devancée par les Etats Unis en 1ère place, suivie de l’Allemagne puis du Canada et enfin du Royaume Uni, la France occupe la 5ème position et ce malgré la crise des gilets jaunes, elle reste selon cette étude, compétitive…Un avis que ne semblent pas partager les 1700 Conseillers du Commerce extérieur de la France interrogés. En effet, dans leur 6ème enquête sur le sujet parue le 27 mai 2019, ils sont 69% à estimer que l’attractivité du territoire s’est légèrement ou fortement dégradée depuis l’an dernier. Pour les CCE, La France s’appuie toujours sur les mêmes forces (coût de l’énergie et infrastructures, qualité de la main d’œuvre, qualité de vie, capacités d’innovation et de recherche, etc.) et souffre des mêmes faiblesses telles que sa fiscalité ou encore son climat social, ce dernier étant désormais le critère le plus mal noté.
Toujours à propos d’attractivité, les premiers "Indicateurs de l’attractivité pour les talents" de l’OCDE publié le 29 mai révèlent que la France ne fait pas rêver les talents étrangers qu’ils soient travailleurs très qualifiés, ou entrepreneurs. En effet elle arrive 22ème sur 35 pays analysés pour les travailleurs les plus diplômés et 24ème pour les entrepreneurs. En revanche elle arrive en 7ème position pour les étudiants étrangers, ses atouts : une voie vers un emploi quand le diplôme est décroché dans l’hexagone et des frais d’enseignements peu élevés. Une position honorable donc vis-à-vis de ce jeune public mais jusqu’à quand, si l’on considère que les droits universitaires devraient être multipliés par 10 à la rentrée de septembre.
Une dernière information avant de se quitter : Si vous gérez des salariés détachés, sachez que la transposition de la Directive européenne 2018/257 dans le droit français entrera en vigueur le 30 juillet 2020 et pour en savoir plus sur le sujet, rendez-vous sur le site de l4elan consultants à l’expatriation - expat-elan.fr
Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain 
Magazine de l
 
La numérisation de l'économie a-t-elle une influence sur le droit ?
Charles Meyer, Avocats d'affaires au barreau de Paris répond aux questions suivantes :
- La numérisation de l'économie a-t-elle une influence sur le droit ?
- La fiscalité internationale est-elle affectée par la numérisation de l'économie ?
- Que peut faire l'entrepreneur face à ces nouvelles questions ?
La numérisation de l
Gérard PELISSON - Président de l' UFE
Pour découvrir en 20 mn toute la vie de Gérard PELISSON

co Fondateur du Groupe ACCOR
Gérard PELISSON - Président de l
 
Bresil - Rio de Janeiro : 24h Chrono de l'international 2019
Bresil - Rio de Janeiro : Emission animée par Lorie Guilbert - Journaliste

Intervenants plateau :
Julien Fauquenoy – CCE – CEO – Costa Porto Logistics
Charles-Henry Chenut - CCE - Avocat - Chenut Oliveira Santiago
Emmanuelle Provent - Directrice - Responsable French Desk - Groupe Mazars
Pascal Gras - Fondateur et CEO - Movisafe

1ère partie :
Présentation des invités et de la destination
Etat de lieux économique, politique et social du Brésil
Quid des réformes à venir avec l'arrivée de Bolsonaro au pouvoir

2ème partie :
Vivre à Rio :
- climat
- ambiance
- logement
- cout de la vie
- scolarité (quels établissements pour les Français à Rio)
- rythme quotidien (ouverture des bureaux, des magasins, jours de fermeture, fériés, etc.)

3ème partie :
Que dire sur la sécurité à Rio ?
- Commet se traduit l'insécurité au quotidien ?
- Comment se prémunir contre l'insécurité au quotidien ?
- Quelle attitude doit-on adopter ?

4ème partie :
Qu'en est-il de la sécurité des entreprises...?
- état de lieux
- solutions proposées

5ème partie :
Implanter sa société au Brésil :
- Pourquoi choisir le Brésil ? ses atouts
- Les secteurs (ou les niches) à privilégier pour une implantation

6ème partie :
De la création d'une société :
- les différents type de structures existants
- le cout, le délai, la procédure
- l'Embauche...le droit du travail
- Les locaux commerciaux (fonctionnement, cout)

7ème partie :
Enumération des difficultés :
- Bureaucratie
- Eviter de rentrer dans le processus de la corruption
- Fiscalité

8ème partie :
Vivre, travailler et faire des affaires avec les Brésiliens

Conclusion
Bresil - Rio de Janeiro : 24h Chrono de l


Votre avenir après le Brexit : Enquête Opinionway
Vous êtes aujourd’hui plus de 2 000 à avoir répondu à l’enquête « Français du Royaume Uni : Quel Avenir après le Brexit ? »
L’enquête est toujours accessible, n’hésitez pas à y répondre – Des personnalités françaises du Royaume Uni répondent à la question…
Votre avenir après le Brexit : Enquête Opinionway
 
Transport international : Crystal Group - services et savoir-faire
Le transport international avec Crystal Group c'est un ensemble de services et de compétences pour les besoins en transports internationaux
Transport international : Crystal Group - services et savoir-faire
 
 
 
 
     
 
 

 

Nous Contacter 
 Bresil21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Bresil21.tv